Biographie

olivia-zeitline-web

Je suis Olivia Zeitline, j’ai 32 ans et j’habite à Paris.

L’écriture est le fil de ma vie. Petite, j’écrivais des histoires, au lycée j’adorais l’expression écrite.

J’ai choisi des études de droit qui me convenaient tant que je rédigeais, que je construisais des plans et que je synthétisais des idées. Après avoir obtenu mes diplômes avec mention, dont un Master 2 en droit des affaires à la Sorbonne et HEC, j’ai réalisé que la réalité du métier d’avocat ne me plaisait pas. J’ai quand même décidé de tenter le concours d’entrée à l’école d’avocats que j’ai eu du premier coup. Parallèlement à mes expériences professionnelles en cabinet et en entreprise, j’ai monté un magazine internent de science et de conscience en intégrant l’incubateur de l’école de commerce l’ESSEC. Je voulais que ma vie futures soit celle d’écrire des articles quotidiennement et de construire mes propres projets.

En 2009, j’ai au une révélation dans mon bureau. J’ai écrit pour la première fois des textes personnels. Je me sentais inspirée par l’inconscient collectif, relié au monde. Les mots me venaient comme par magie. J’ai pleuré de joie.

A la sortie de l’école d’avocat, j’ai décidé de tout quitter et de sauter dans l’inconnu.

Je suis retournée habiter chez ma mère. Pendant six mois, j’ai beaucoup écrit et lu de livres sur la conscience, la physique quantique, la foi. Puis, j’ai commencé à me laisser guider. De rencontres en rencontres, j’ai démarré en 2010 une activité de création de contenus culturels pour des lieux et des marques. Dans ce cadre, j’ai organisé une trentaine d’expositions d’art à Paris. Je suis partie de rien pour développer un gros réseau. J’ai découvert des jeunes artistes à l’intuition. J’aimais écrire sur eux et conceptualiser les thèmes des expositions comme des ensembles vivants. J’ai aussi travaillé en conception rédaction et communication digitale pour des agences et des particuliers.

En 2013 j’ai fondé le blog Réécrire qui a eu de nombreux lecteurs. J’y exposais des artistes du monde entier par des interviews et des reportages. J’avais une ligne artistique reconnaissable qui m’a valu un compte Pinterest de 250 000 followers. Mon blog a gagné les Golden Blog Awards dans la catégorie culture graphique en 2013. L’écriture était toujours très présente car j’aimais trouver les mots originaux pour présenter les artistes.

Puis j’y ai réalisé des interviews de penseurs, philosophes, physiciens ou activistes d’une nouvelle conscience. Je me suis alors lancée pour écrire des articles plus personnels sur ma philosophie de vie, mes découvertes en développement personnel et spiritualité. Ces articles ont eu du succès. Des mots de remerciements quotidiens.

En 2014, je me suis formée à la technique de libération des peurs inventé par André Charbonnier. J’ai aidé plus d’une cinquantaine de personnes. Une expérience formidable. Cette méthode me parlait particulièrement car elle consistait à écrie le texte de sa vie. Je pouvais alors me relier à l’écriture pour aider les autres. J’ai pratiqué sur moi la CNV, le yoga, la méditation, l’hypnose et de nombreuses autres techniques.

En 2015, les éditions Autrement m’ont choisi pour participer au livre de l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan « Face à l’univers ». J’y ai réalisé l’interview du biologiste Jean-Marie Pelt.

Ayant toujours rêvé de publier un livre, j’ai constitué un projet de phrases courtes illustrées par des artistes. De hasards en coïncidences, j’ai rencontré plusieurs maisons d’édition. En 2016, l’une d’elle m’a proposé d’écrire un roman. Actuellement, j’écris mon premier livre.