Olivia Zeitline

Changer le sens du temps

Rencontre avec Philippe Guillemant, physicien quantique

J’ai eu la chance de rencontrer Philippe Guillemant, le scientifique français qui traite de la physique et de la conscience, en suivant la Route du Temps jusqu’au passage qui mène à sa maison. J’ai pu lui poser cette fameuse question : comment changer le sens du temps et donc celui de notre vie ?

route-du-temps

Il est un des premiers à emprunter la voie rationnelle pour cheminer vers le pic de l’esprit qui anime la matière. Poussé par la question de comment l’univers crée le futur à partir du présent, il mène des recherches à propos de la conscience, du hasard et du temps. Philippe Guillemant est un équilibriste du chaos et du quantique. Ce chercheur français au CNRS, diplômé de Centrale Paris et spécialiste du traitement de l’information a lui-même été guidé par des synchronicités dans sa propre vie.

Selon lui, une synchronicité est une cascade de coïncidences qui en faisant sens nous délivre un message venant de notre Soi ou subconscient. De quoi s’agit-il ? Notre conscience est composée de trois couches : notre Anima (ou conscience de notre corps), notre véritable Conscience ou Moi (qui correspond à notre égo, ce que nous croyons être, ce à quoi nous nous identifions), ainsi que notre Soi. Notre Moi est voué à disparaître, amenant ainsi notre Conscience à rejoindre notre Soi qui constitue l’essentiel de notre âme, qui ne s’éloigne jamais de nous, qui ne meurt jamais car en réalité le temps n’existe pas, il est de l’espace et en dehors l’éternité n’a pas de fin.

Une synchronicité est une suite d’informations pouvant changer le cours de notre vie en nous faisant suivre une nouvelle ligne temporelle. Au début une synchronicité ressemble à un hasard puis les coïncidences s’enchaînent et c’est alors un peu comme un écho de notre connexion au Soi, qui nous parle et nous appelle à le suivre. Notre futur est une ligne causale déjà réalisée, notre vie est une sorte de tunnel déjà existant lors de notre naissance mais qui peut bouger durant notre vie. Nous pouvons ainsi créer de nouvelles voies ou maintenir des voies déjà choisies grâce à la force de notre intention.

La théorie de la double causalité de Philippe Guillemant est donc la suivante : tout est déjà réalisé mais sans que nous soyons privés de notre libre arbitre. C’est un peu comme si notre âme nous avait mis le défi de vivre cette vie là afin de sortir de ses schémas répétitifs pour pouvoir en créer une nouvelle en améliorant nos gènes. Une synchronicité est donc une suite de coïncidences qui permet de changer le sens de sa vie. Une synchronicité s‘explique par une double causalité car le futur choisi par notre intention peut rétroagir sur notre présent. La croyance selon laquelle nous créons notre futur à partir de notre passé est partiellement fausse. Notre futur est déjà réalisé mais nous pouvons le modifier en fonction de la puissance de notre intention. Notre conditionnement nous amène à suivre un sentier plus ou moins déterminé car dépendant aussi des autres, mais nous pouvons créer de nouvelles lignes temporelles où notre nouveau futur peut même aller jusqu’à modifier notre passé.

A tous ceux qui sont bloqués et ne trouvent pas de solution, qui cherchent le sens de leur vie, qui se demandent ce qu’ils font sur Terre, nous pouvons trouver la réponse dans notre Soi en appelant des synchronicités. Alors comment faire pour retrouver le sens de notre vie et donc demander à notre Soi du futur de créer un nouveau présent ?

Quand notre Moi prend conscience de tous ses conditionnements, il devient de plus en plus en phase avec son authenticité, sa raison d’être. Pour cela nous devons souvent dire non, de plus en plus et ainsi finir par nous détacher. Car le libre arbitre se traduit le plus souvent par le fait de dire non à ce qui ne nous convient pas. Mais le point clé, après avoir essayé une nouvelle voie, au moment où après avoir beaucoup insisté nous pensons que nous n’y arriverons pas, c’est de laisser un lâcher prise s’opérer en nous. C’est là que la magie opère, mais seulement si nous conservons la confiance en nous et la foi en la vie. C’est ainsi qu’en travaillant notre authenticité, qu’en osant continuer à être nous-mêmes, l’univers va nous aider à partir à l’aventure, à sortir de notre zone de confort, à faire des choses que nous ne faisons pas d’habitude ou qui semblent irrationnelles. En faisant ceci, nous entrerons alors sur un nouveau chemin créé dans le sens inverse du temps pour nous rejoindre dans le présent en engendrant toutes les synchronicités. Puis la joie du changement survient et le changement s’arrête car nous arrivons à une nouvelle stabilité. La rétrocausalité de Philippe Guillemant, c’est d’aller vers un nouvel état stable grâce au potentiel de notre intention. L’amour joue alors le rôle d’énergie fondamentale qui augmente l’amplitude du potentiel jusqu’à ce qu’elle permette de faire basculer notre destin, en le faisant passer par celui que nous avons choisi.

C’est ainsi qu’au delà de la Route du Temps, une fois le cours du temps inversé, nous sommes guidés sur un chemin de grâce avec la sensation d’être entouré par notre Soi.

pierres