Comme un château de sable face à la marée

Est ce que vous aussi, dernièrement, vous avez eu cette impression que la mer a balayé votre château de sable préféré ? Celui que vous avez mis le plus de temps à bâtir et que vous aimiez tant ?

Est ce que vous aussi, dernièrement, vous avez eu cette impression de ne plus rien savoir de ce qui était pourtant une évidence pendant tant d’années ? Que ce que vous croyiez le plus ancré en vous a été emporté au large avec le courant ?

Et malgré ça, vous vous sentez vivant et encore plus doué pour les châteaux de sable. La marée s’est vite retirée vous laissant la possibilité de reprendre vos seaux et vos pelles pour d’autres constructions. Tout excité, votre enfant intérieur a pu imaginer tous les plans et toutes les architectures possibles. Vos remparts s’écroulent, vos douves se vident petit à petit. Vos tours s’embellissent et votre pont levis s’ouvre. De nouveaux visiteurs, toujours plus nombreux, entrent dans votre cour intérieure.

Vos fondations s’ancrent dans le sable mouvant.

La seule chose que vous ne savez pas c’est combien de temps vos châteaux vont rester debout. Et en fait, c’est même ça qui vous stimule : cette certitude que tout sera emporté et que rien ne dure. C’est la magie de la vie, rien n’est figé, tout bouge en permanence, comme le mouvement d’une vague.

La noyade a semblé vous emporter tel le tourbillon de la mer qui vous fait perdre votre maillot de bain avant de vous faire échouer sur le rivage. Cependant, la plage était surveillée et les maîtres nageurs ont toujours gardé un œil sur vous. Alors acceptons le mouvement de la vie, et plongeons sans savoir si l’eau sera chaude ou froide.

Crédits images : MaIa Flore

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Si vous avez aimé cet article et que vous appréciez le magazine Réécrire, faites un joli petit don en cliquant ici. Tous les contenus Réécrire existent grâce à vous et vos généreuses participations. Merci, love & share.