June 2020

Real Life Super Heroes par Pierre Elie De Pibrac

Pierre Elie de Pibrac, 27 ans, photographe diplômé d’une école de commerce. À l’approche d’un stage en banque, il décide de tout plaquer et part photographier les enfants de Birmanie. Lauréat du concours photo étudiant Paris Match 2007, sélectionné par Yann Arthus Bertrand  comme le meilleur photographe PIKEO 2008, publié dans le magazine PHOTO à plusieurs reprises, il monte désormais ses projets photographiques. Après « Americain Showcase » où il travaille le côté plastique, les reflets et la perception, il présente une nouvelle série de photos plus journalistique sur les « Real Life Super Heroes ».

Un mouvement né aux Etats-unis rassemblant des individus qui se déguisent pour défendre des causes, qui s’inventent des personnages issus des comics pour venir au secours des gens dans la rue, combattre la criminalité, aider les sans abris. Pendant deux mois, il parcourt les Etats-unis à leur rencontre, les photographie dans leur environnement urbain. Les mises en scène simples de ces individus costumés représentent le paradoxe de ces supers héros : une aide quotidienne aux autres sous une apparence magique.

Ses clichés présentent cet extraordinaire réel. « Moi plus tard je voudrai être aimé comme un héro. » Le photographe revient sur ce besoin de reconnaissance de l’enfant qui souhaite qu’on le regarde. Des adultes osent s’en emparer. Où se trouve la frontière entre l’invention et la réalité ? Avoir des pouvoirs imaginaires les rendent responsable d’aider les autres. Le déguisement facilite le contact, masque les inégalités sociales. Seuls les Américains en sont capables et ils s’assument. Cette mentalité fascine le photographe, la culture américaine n’a pas honte et c’est une force. À leur contact, il est touché par leur humilité et leur générosité. Finalement ce qu’il retranscrit c’est le don de soi, une façon d’agir.

http://www.pierreeliedepibrac.com/